#03 – 8 astuces alimentaires pour être performant au travail

Bonjour !

Nous sommes parfois débordés au cours de notre journée de travail ou au contraire nous avons de fortes périodes creuses, où l’ennui se fait ressentir. On commence alors par se réfugier sur la nourriture.

Alors, les pauses le matin, le midi et l’après-midi sont pour nous nécessaires pour décompresser. On prend sa pause pour manger, boire un café, discuter avec ses collègues ou gérer sa vie personnelle (oui, oui, cela arrive à tout le monde). Il est très important de décrocher un instant afin de se reconcentrer sur ce que l’on a à faire. Rien de mieux qu’un petit déjeuner ramener par un de ses collègues, ou un déjeuner au restaurant pour se retrouver et se faire plaisir.

Mais alors, pendant toutes ces pauses, faut-il se faire plaisir dans notre alimentation ? Que signifie bien manger ? Faut-il peu manger, se restreindre ? Doit-on toujours aller au restaurant (d’entreprise ou extérieur) ou faut-il amener son repas ? Comment s’organiser pendant notre pause déjeuner ? Comment garder le contact avec nos collègues ?

 
Mon expérience personnelle

Cela fait 6 ans que je suis dans le monde professionnel, une vie pleinement active et de nombreux restaurants testés. J’ai changé 3 fois de lieu de travail. Parmi ces lieux, le nombre de possibilité de restauration est gigantesque. Et je reconnais avoir fait un yoyo exagéré. J’ai pris 20 kilos en 2 ans. Puis, j’ai réussi à tout perdre et cela en ne modifiant qu’une seule chose : mon organisation.

Alors oui, je ne vous cache pas que le sport doit être pris en compte dans mon processus de perte de poids, et d’ailleurs je vous ferais un article sur l’organisation de vos journées et faire votre sport que ce soit chez vous, en salle ou en club. Dans cet article, je vous parle uniquement de la gestion de l’alimentation.

Comment ai-je pris du poids ? Comment ai-je perdu du poids ? Quelles sont les habitudes que j’ai revues ? Faut-il bannir à tout prix les restaurants et/ou se détacher de ses collègues ?

Je vous parle dans cet article de mes habitudes qui m’ont poussée à prendre du poids, puis des habitudes que j’ai entrepris pour en perdre. Ensuite je vous partage mes conseils pour se stabiliser. Dans ce dernier point, vous allez apprendre à augmenter vos performances au travail grâce à la gestion de votre alimentation.

Avant de démarrer les paragraphes suivants, j’aimerai vous dire que j’adore aller au restaurant, être servie, sortir du cadre du travail pour souffler profondément et partager autre chose avec mes collègues. Car soyons francs, nous passons beaucoup de temps avec eux au boulot et parfois c’est intéressant de partager autre chose que le travail.

1. Je prends du poids

Alors que s’est-il passé pour que je prenne du poids ? Facile : l’ennui.

Pendant une bonne période, le travail que j’effectuais ne me plaisait pas du tout. Du coup, les sorties au restaurant se sont amplifiées. Et les repas gras aussi, les boissons avec du sucre, les cafés avec du sucre également, tout pour bien augmenter la graisse, le poids, et j’en passe. Psychologiquement, le sucre est devenu une drogue et, au même titre que la cigarette, mon corps m’a demandé du sucre de façon récurrente.

Les grignotages pendant les heures de travail

Si vous êtes dans mon cas, je vous conseille premièrement de trouver un emploi que vous aimez. Cela vous aidera à limiter les grignotages. Parce que je vous avoue que à titre d’expérience, quand vous êtes dans un emploi qui ne vous plaît pas, vous avez tendance à vous ennuyer et du coup à grignoter tout le temps.

Prenez alors un fruit et cherchez du travail ! Dans la vie, vous avez le choix de faire ce que vous aimez. Et de ne pas vous laissez accabler par une situation qui vous désespère.

Je partage avec vous mes anciens mets

Quand j’ai pris du poids, mon petit déjeuner c’était 1 café avec du sucre + 1 muffin (comme sur l’image à droite) ou 1 croque-monsieur ou 1 sandwich salé. J’assume, tout ça je le prenais en boulangerie en plus. Mon déjeuner c’était, le plus souvent au restaurant ou à la cantine de l’entreprise et puis quand je décidais de ramener ma gamelle, c’était de la viande rouge avec des féculents et légumes. Les féculents non complets, avec de la bonne farine blanche qui ne cale pas du tout l’estomac, vous connaissez ?

Arrêtons de se faire du mal, passons aux choses sérieuses, à un rythme de vie sain et à une alimentation bienveillante.

2. Je perds du poids

Suite à ce que vous avez lu dans le paragraphe précédent, j’ai pris une pomme et j’ai commencé ma recherche de travail.

Choisir son restaurant et son plat

Sachez que, parfois il est important de choisir son restaurant et le proposer à ses collègues. On y trouve toujours notre compte dans tous types de restaurant car aujourd’hui, les plats végétariens voire végétaliens deviennent fréquents. Aussi, et là je passe pour une morfale mais, je regarde toujours la carte avant d’avoir faim. Je choisis donc mon plat au travail pendant la pause du matin, comme ça, avant même d’arriver dans le restaurant et d’avoir faim, j’évite de prendre quelque chose de gras, de lourd.

Je privilégie pendant ce choix le poisson et la viande blanche. Je choisi aussi de temps à autre un dessert. Vous savez, j’ai la chance de ne pas apprécier les desserts et du coup je peux aussi ne pas prendre de dessert au restaurant. Mais vous savez, même en appréciant pas les desserts, j’ai réussi à prendre 20 kilos, comme quoi, les plats en sauce sont aussi important qu’un bon dessert.

Prendre du recul

J’ai aussi entrepris les cafés sans sucre avec ses collègues plutôt que les déjeuners. J’ai aussi pris du temps pour moi, histoire de faire un massage, par exemple ou aller dans un salon proche ouvert le midi. Quelques midis, une bonne exposition, une soupe, une série ou des appels à passer me permettaient de ne pas trop manger.

Côté nourriture, j’ai aussi arrêté la viande rouge le midi, c’est juste parfait parce que l’après-midi je me suis rendu compte que j’étais plus concentrée et que les coups de barres étaient moins fréquents.

Aussi, évitez l’alcool le midi si vous avez l’habitude d’en boire, même de temps à autre. C’est vrai qu’un verre de temps en temps pour se faire plaisir parce que parfois cela peut être sympathique pour quelques occasions.

Je partage avec vous mes nouveaux mets

Aujourd’hui, mon petit-déjeuner idéal c’est 1 café sans sucre + 2 tranches de pain complet avec du beurre (ou 1 œuf ou 1 à 2 tranches de blanc de poulet). Mon déjeuner idéal c’est du blanc de poulet ou deux œufs ou du poisson avec des légumes verts (comme l’image ci-contre). Lorsque je grignote, je prends des fruits.

3. Mes 8 astuces pour être performant au travail

Comment être plus performant au travail après son déjeuner le midi ? Comment être performant le matin en arrivant au travail ? Quelles sont les bonnes habitudes ?

  • Je vous ai partagé dans mes deux points précédents le petit déjeuner et le déjeuner idéal. Vous pouvez créer une routine de petit déjeuner avec 1 fruit, une boisson chaude sans sucre, de l’eau, des féculents complets, et du bon gras. Mon petit déjeuner m’a été donné par une nutritionniste, en fonction de mon bilan santé.
  • Ce qui est important pour avoir les idées claires, c’est pourquoi il est primordial de boire de l’eau tout au long de la journée.
  • Mangez des légumes, du poisson et des œufs avec quelques féculents en petite quantité. Vous pouvez aussi opter pour la viande blanche.
  • Si vous n’avez pas faim le midi, ne vous forcez pas. Ce n’est pas nécessaire de faire travailler votre digestion si votre corps ne le souhaite pas.
  • Un détail que j’ai appris, c’est de manger jusqu’à avoir encore un peu faim. Cela vous permettra de donner l’information à votre corps qu’il n’a pas besoin d’être rassasié pour être satisfait. De plus, votre concentration et votre énergie sera importante l’après-midi.
  • N’oubliez pas de goûter. Surtout si vous envisager de rester après seize heures environ à votre poste de travail.
  • Privilégiez les grignotages qui apportent du bon gras ou du bon sucre, présents dans les fruits.
  • Si vous restez tard le soir, préparez-vous un encas sain en avance pour pouvoir diner tôt afin de pouvoir dormir correctement (voir mon article #02 sur le sommeil). Car oui, il est indispensable également d’avoir une excellente nuit de sommeil afin d’être performant tout au long de votre journée !
Il s’agit de toute une organisation

Mais dès qu’elle est mise en place, tout devient naturel, comme une habitude, un rituel. L’alimentation représente l’apport que vous allez pouvoir incorporer tout au long de la journée pour vous apporter de l’énergie. Pour gérer ce paramètre, vous n’avez pas forcément besoin de manger énormément ou de vous sous-alimenter. Notre corps ne réclame pas forcement ce repas. Parfois ce n’est que l’appel des collègues qui nous donne envie de manger.

Écoutez votre corps en priorité

Écoutez-vous et faites ce dont vous avez besoin et envie. Votre entourage le comprendra. Les repas sont un moment d’échanges et de partages mais il est aussi possible d’effectuer ces belles actions avec soi-même. Il ne faut cependant pas oublier de faire du sport dans tout ça et parfois le midi car c’est important pour la santé. Je vous ferai prochainement part de mes habitudes sportives.

Je vous souhaite un très bon appétit !

Petite information : je parle de nutrition dans mon article, néanmoins je ne suis pas spécialiste dans le domaine. Les astuces que je vous fournis sont uniquement des expériences personnelles.

Derniers mots pour vous, hold steady ! La Team Équilibre, prenez votre inspiration avec @libraandhome.
Je vous souhaite d’excellents moments.

Cet article a 2 commentaires

  1. Alex

    My relatives every time say that I am killing my time here at web, except I
    know I am getting experience every day by reading such fastidious posts.

    1. Léanna de Libraandhome

      Merci pour votre retour positif 🙂

Laisser un commentaire